Comment je suis sorti du cercle infernal du découvert !

Avez-vous essayé de sortir du découvert et rétablir vos finances personnelles?

Je vais vous raconter mon histoire, on va remonter  à seulement 6 ans en arrière (par soucis de précision). Je travaillais comme livreur de pizza à plein-temps car j’avais décroché de la Fac, jouait aux jeux-vidéos, perte de confiance en soi sur les objectifs, procrastination, et je gagnais un salaire d’à peu-près 1200€/mois à peine, parfois plus avec les « heures-sup », environ 1400 sur 1 mois ou 2.

J’avais un petit appartement, j’étais célibataire de mémoire donc pas de personnes à charge ou autres frais. Je sortais un peu mais pas beaucoup, mais j’aimais la moto entre-autres, et j’étais plutôt « geek ».

Je ne me souvient plus de la gestion des finances personnelles que j’avais à cette époque, mais ça a été à peu-près la même toute ma vie, on dépense plus ou moins ce qu’on gagne, souvent plus d’ailleurs et on fini par utiliser son découvert un jour ou l’autre, pour un imprévu, un achat émotionnel ou un manque de volonté à se restreindre.

C’est tellement facile, ça commence doucement, hop un petit -100€, on le remontera le mois prochain, puis le mois suivant, x-achat pas forcément utile, pas de rigueur ou encore le fameux « imprévu » et on est à -200€ ou parfois plus. Là, la sonnette d’alarme s’active, petit stress, mais ça va, on est salarié donc on va un jour ou l’autre remonter la pente. Le mois suivant on fait un effort, on se restreint pour réparer ses bétises, on retombe à l’équilibre, mais on n’a toujours pas pensé à épargner, ben oui, quand on est à découvert, à quoi bon épargner??

Ca peut tenir quelques temps à l’équilibre, mais jamais bien longtemps, et là paf, c’est le printemps, tu sais pas pourquoi mais ta voiture qui était jusque-là super fiable se met à avoir besoin de travaux urgent ou d’entretien… Tu fais comment? Pas d’épargne, ben paf, tu râles et tu tapes dans ton découvert autorisé, et vous connaissez la suite.

Petit à petit on s’enlise. Mais chacun à son histoire différente, ses problèmes, ses imprévus, et pourtant au final c’est le découvert qui guette avec les risques que cela peu apporter.

En tout cas, il y en a une qui est contente de vous laisser vous enliser, c’est bien la banque. Saviez-vous que les particuliers et professionnels à découvert sont une de leur plus importante source de revenus?

Ben oui, quand vous êtes à découvert ça commence par les agios à 15-20% pour « utilisation du découvert », ensuite il y a les fameuses « commissions d’interventions » à 8€ à chaque fois (Crédit Agricole), où on se demande bien ce qu’ils font avec puisque tout est automatisé, un petit vol de plus. D’autres auront les frais pour paiement refusé (chèques, prélèvements automatiques, etc.. qui eux font très mal et pour les premiers, peuvent vous faire ficher Banque de France et interdit bancaire, la zone rouge quoi.

Je saute pas mal de moments pour aller plus vite, pour arriver au moment où je sature de mon travail en 2016 et je le quitte, résultat, période sans revenus le temps de toucher le chômage, mais toujours mes charges qui augmentent ou sont présentes, comme un crédit de 300€/mois pour avoir voulu m’acheter une grosse moto + équipement + rembourser mon précédent petit crédit auto, bref, pour la première fois de ma vie 2 ans avant je m’étais mis un crédit consommation sur le dos, un poil influencé par un pote et pensant pouvoir gérer…

En parallèle j’étais en couple de façon sérieuse cette fois mais ma compagne qui était étrangère avait des difficultés (encore une excuse je sais) pour obtenir un statut stable et trouver un vrai travail, elle devait finir ses études d’abord. Malgré cela on a pu s’offrir des petits voyages, source de dépenses encore, mais d’un côté, si on ne décide pas d’une date fixe pour voyager, quand va-t-on le faire?

Nous avions un loyer élevé pour un appartement plutôt correct, mais mon seul chômage était notre revenu (elle venait de finir son stage, quitté son job précédent aussi), c’était moins du smic, bien-sûr pas droit à la CAF, car basé sur les revenus de l’année précédente où on gagnait plus que le minimum, et toujours les charges, nourriture, petits imprévus encore etc..

Pour en arriver à ne pas avoir de paie sur 1 mois ou deux de mémoire (ou chomage diminué) et là les ennuis commencent, le paiement du loyer commence à prendre 1mois de décalage, puis 2, et là c’est la merde. J’imagine que certains doivent connaître ce genre de stress, c’est pas agréable surtout quand ça dure… Repasser en mode « quetteur » afin d’essayer d’avoir des aides alors que c’est pas trop votre « style » (certains ne vont pas aimer cette phrase car demander des aides n’est pas un style mais une nécessité diront-ils selon leur situation, mais encore une fois 1. il y a de tout.. 2. chacun est responsable) fait un peu mal à l’orgueil..

Bref, on passe à deux-doigts de se faire expulser par huissiers pour une simple facture de 1300€ de retard.. bête, non? Demander de l’argent à la famille? Non-merci, maintenant je suis adulte, arrêtons les dettes!

Nous avions un bébé en plus qui était arrivé quelques mois plus tôt, donc d’autres dépenses, heureusement la CAF vous aide un peu mais c’est pareil c’est pas énorme (nous n’avions pas assez pleuré ;)) et ça arrive souvent en décalé.

Au final nous aurons vécu 1 an en « grosse galère » financière, mais rien à regretter.

Comment en arrive-t-on là?

Je vais être assez direct avec vous chers lecteurs, et exposer mon point-de-vue.

Nous manquons d’éducation financière, et sommes bercés par la facilité en général et le manque de volonté.

Qui a déjà reçu des cours d’éducation financière, vous apprenant à bien gérer un budget avec plaisir, à ne pas utiliser de découvert, à avoir une certaine rigueur, à épargner, à investir, etc… ?

Certains auront la chance d’être nés dans une famille où l’argent est bien géré, et ce goût ou cette éducation transmise de père en fils, tant-mieux pour eux, mais combien sont-ils? D’autres diront qu’ils n’ont besoin de personne pour leur enseigner ces choses simples, très bien, ils font partie d’un petit pourcentage, tant-mieux pour eux mais qu’en est-il des autres, ces millions de Français qui sont chaque mois à découvert ou qui ont des problèmes d’argent?

Chacun d’eux auront une ou des milliers d’excuses, moi le premier j’en ai eu par exemple: « Mon boss me paie pas assez », « Avec un smic en France on est condamnés à la pauvreté », « C’est pas ma faute, c’est la banque qui me vole avec leurs frais trop chers », « La France est le pays le plus taxé du monde avec le Danemark » (c’est vrai pour le coup :D), « Ma voiture est tombée en panne », « J’ai eu X frais imprévu », bref, vous avez compris, la liste des excuses est illimitée, comme la mauvaise-foi humaine!

La première étape, c’est déjà de se responsabiliser. Je suis le maître de ma vie, je suis quelqu’un de responsable, et tout ce qui m’arrive est lié aux actions et aux choix (conscients ou inconscients) que j’ai réalisés dans ma vie (Certains iront encore plus loin, en parlant de karma ou de choix avant de s’incarner lol mais c’est pas le sujet du blog ..).

Quand j’ai compris cela seul, il y a pas longtemps, cela m’a fait un bien fou, d’arrêter toujours de chercher une CAUSE EXTERIEURE ou de râler contre la fatalité. Ensuite j’ai commencé par chercher des solutions pour augmenter mes revenus, en parallèle bien-sûr j’ai listé mes dépenses et mes sources de revenus.

C’est là que nous avons décidé de mettre notre appartement sur Airbnb à plein-temps durant quelques mois et de partir vivre chez ma mère dès qu’il était loué malgré l’inconfort que ça procurait. Le premier mois était un mois de novembre, et nous avons généré plus de 1400€, c’était assez extra-ordinaire et nous a permis de payer la dette locative. En parallèle j’ai mis ma voiture personnelle en location sur Drivy ce qui payait déjà mes frais de voiture, l’assurance, et parfois permettait d’économiser un peu pour les petits imprévus (qui sont bien-sûr arrivés). Rien qu’avec ces deux moyens pour augmenter ses revenus nous avons pû retrouver une situation qui nous permettait de respirer un peu.

Ensuite, je m’intéressais déjà depuis quelques temps aux parrainages bancaires  ce qui m’avait permis de parrainer ma famille sur Boursorama pour environ 700€, tout cela sans rien débourser.

J’ai commencé avec un compte iGraal qui me permettait de gagner de l’argent sur mes dépenses ou achats en ligne, là par contre les sommes étaient plus raisonnables bien-sûr mais ça fait partie d’un processus d’auto-gratification quand on regarde sa cagnotte monter.

Pour mon mindset (état-d’esprit) j’ai commencé à utiliser mon compte courant Boursorama avec une idée en tête: Ne jamais utiliser ce découvert et en faire un compte à succès au niveau de ma gestion de mes finances personnelles et finir par fermer mon compte de ma banque traditionnelle qui elle était toujours en rouge, et avec des frais.

Pour la petite histoire, la première CB que j’ai reçu de Boursorama avait le mot « crédit » écrit dessus malgré le fait que c’était une carte de « débit », et sans faire attention à sa signification pour moi cela raisonnait comme un petit « signe », un compte où il y aurait toujours du « crédit » positif, bref de l’argent quoi (pas le terme lié au crédit où on emprunte une somme à un coût)..

J’ai pris l’habitude d’épargner 10% de mes revenus quels qu’ils soient, quitte à me serrer la ceinture.

Au jour d’aujourd’hui, j’ai rétabli un peu mes finances, pu partir au Mexique enfin, mais j’ai toujours ce crédit sur le dos qui me rappelle chaque mois mes erreurs de « jeunesse », de vouloir des choses sans en avoir les moyens, ainsi que des petites dettes familiales.

Alors j’ai décidé de créer ce blog afin de me motiver à écrire premièrement, ensuite à partager, et enfin à voir si je peux petit à petit générer des revenus automatiques avec, d’où l’idée des parrainages et des thèmes liés à l’argent malgré une très forte compétition, cela ne va pas être facile mais c’est faisable.

Encore une fois c’est la rigueur qui fera la différence et la plue-value que j’espère vous apporter.

Et vous, quelle est votre histoire??

Racontez-là dans les commentaires, expliquez les problèmes auxquels vous devez faire face et trouver des solutions, ou votre vécu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :